A propos de moi...

Française d’origine Togolaise, je vis et travaille en région parisienne où, à la suite d’études supérieures en Anglais et Espagnol, puis en communication et ressources humaines, je mène une carrière de responsable ressources humaines au sein d’une société de services informatiques.

Depuis toute petite, je dévore les livres, me nourrissant d’histoires qui, au fil du temps, ont forgé mon imaginaire. J’ai alors commencé à inventer des histoires, créer des personnages virtuels mais aussi des poupées en papier que je prenais plaisir à colorer et décorer.

L’écriture et le dessin sont donc des passions profondes qui ont toujours fait partie de moi. Lire, écrire, dessiner : c’est réellement ce qui me définit le plus.

Ecrire donc, mais en mettant en avant des personnages afro-descendants, encore trop peu représentés dans la littérature contemporaine. 

C’est la raison pour laquelle je me suis lancée dans l’auto-édition de mon premier roman en 2018. Intitulée « Dans la peau d’Audie », cette comédie romantique est une ode à l’audace, l’optimisme et à la positive attitude.

Souhaitant également apporter plus de diversité dans la littérature jeunesse dédiée aux tout-petits, j’ai créé une collection d’albums jeunesse intitulée « Aïda et Eli » dont les deux premiers volumes ont été publiés en 2020.

Et comme je suis intimement convaincue que chaque être humain est capable de grandes choses s’il y croit profondément et s’en donne les moyens, j’aime inviter mes lecteurs à ne pas subir leur vie mais à créer la vie de leur rêves en rêvant grand et en définissant les étapes pour atteindre leurs objectifs !

Ça paraît insurmontable et difficile sur le papier, mais tout comme pour la construction d’une maison, il suffit de poser les premières pierres ! 😉

Plus d'infos sur moi...

Quel âge as-tu ?

J’ai 34 ans.

Parle-nous de tes origines togolaises…

Je suis née et j’ai grandi au Togo (je ne suis arrivée en France qu’à 17 ans, pour démarrer mes études supérieures). 

Mon enfance et mon adolescence, passée sous le soleil de Lomé, sont pleines de souvenirs profondément ancrés en moi. Elles ont la saveur des confiseries locales (toffee, nougat, kokanda, botokoin, africa tennis…), des fruits de toutes sortes (mangues, goyaves, raisins, atitoè, fongni, efio, corossol, mandarines, néré…), et de plats togolais (frites d’igname, foufou, konm, akpan…). A cela, s’ajoutent les inoubliables moments de bonheur en famille ou entre amis, certaines de ses amitiés ayant d’ailleurs résisté au temps et à la distance.

Je retourne régulièrement au Togo pour revoir ma famille et mes amis.

Mariée ? Des enfants ?

Je suis en couple et nous avons deux magnifiques princesses de 7 ans et 1 an, à qui j’ai à cœur de transmettre mon attachement profond pour le Togo et l’Afrique en général, afin de les aider à se construire une identité solide à travers l’amour de leurs origines et de la culture africaine.

A quel âge as-tu commencé à écrire ?

J’écrivais depuis toute petite, avant mes 10 ans, mais j’ai réellement commencé à écrire des histoires longues au collège et je n’ai plus jamais arrêté. J’écrivais donc en parallèle de mes études supérieures, puis de mes emplois

Pourquoi as-tu décidé de devenir écrivain ?

Devenir écrivain un jour était un rêve que je nourrissais en secret sans pour autant réellement passer à l’action.

Puis, il y a eu des déclics en 2017. J’ai réalisé que la vie est courte, qu’il ne faut pas remettre à demain, mais plutôt agir dans le présent, poser chaque jour des actions et des jalons pour tendre vers notre objectif de vie.

Quelques mots sur ta casquette d’illustratrice ?

En parallèle de l’écriture, je me suis remise au dessin (abandonné depuis la fin du lycée) et me suis formée en autodidacte au digital painting afin de pouvoir illustrer les couvertures de mes livres, intégrer des illustrations belles et valorisantes à mes livres jeunesse et également proposer mes services en tant qu’illustratrice.

Qu’est-ce qui t’a motivée à écrire des livres jeunesse ?

Écrire des histoires pour enfants, avec des personnages à la peau noire et aux cheveux crépus, est devenu une évidence pour moi après la naissance de ma première fille.

J’ai ressenti la profonde nécessité de contribuer à promouvoir la diversité dans les ouvrages jeunesse et offrir à mes enfants et à tous les enfants du monde à la peau noire et aux cheveux crépus, des héros attachants auxquels ils peuvent s’identifier et qui les aideront à affirmer leur identité.

N’hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter pour ne rien rater de mon actualité, recevoir des infos exclusives sur mes créations et profiter de jeux-concours pour gagner des livres ou des goodies !