Central Park – Guillaume Musso

A New York, Alice, flic de la brigade criminelle parisienne, se réveille au petit matin sur un banc du célèbre Central Park, menottée à Gabriel, un américain. Que fait-elle là ? Comment a-t-elle pu se retrouver à New York, alors que la veille au soir, elle était encore à Paris ? Qui est cet homme ? Pourquoi sont-ils menottés l’un à l’autre ? Pourquoi leurs affaires personnelles ont-elles disparu et d’où vient ce sang qui tache le chemisier d’Alice ?

Autant de questions qui demeurent sans réponse car impossible pour Alice et Gabriel de se souvenir de ce qui leur est arrivé. Mais très vite, l’instinct de flic d’Alice reprend le dessus sur sa stupeur. Elle embarque Gabriel dans une enquête riche en suspense et au fil de laquelle, elle réalise peu à peu qu’il n’est pas celui qu’il veut lui faire croire.

Dès les premières pages de Central Park, Musso distille savamment les ingrédients d’une intrigue policière qui pique l’intérêt du lecteur : mystère, amnésie, enquête sur un serial killer, drames personnels des personnages principaux, fausses pistes, peurs, doutes, paranoïa… Le tout, avec un zeste de romance. Le livre se dévore très vite, car happé par le suspense et animé par l’envie de comprendre, on ne le lâche pas avant d’avoir le fin mot de l’histoire !

Ce thriller psychologique m’a rappelé Shutter Island (avec Leonardo Dicaprio) et le dénouement de l’histoire, bien qu’imprévisible jusqu’à la quatrième partie du livre, n’est pas totalement surprenant.

Encore un très bon Musso, que je recommande bien évidemment.J’ai une immense hâte de lire L’instant présent, qui figure tout en haut de ma reading list.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *